Le bon sens éducatif

Il serait bon de rétablir le bon sens dans l’éducation de nos enfants. Mais malheureusement le bon sens ne s’enseigne pas, ne s’apprend pas, il est inné. Je suis un peu lasse de voir se développer toutes ces théories éducatives, avec leurs noms qui peuvent amener à la culpabilisation de ceux qui n’en sont pas adeptes (genre : « tu ne fais pas de parentalité bienveillante ? Sous-entendu, Tu n’es pas bienveillant …).Ces théories partent souvent de bonnes intentions, mais comme toutes les théories, elles se heurtent à la réalité et à la pratique … Et elles sont parfois « plaquées » par des parents qui ne font pas assez confiance à leur sens de l’observation, pour juger eux-mêmes ce qui est bon ou pas pour leurs propres enfants…

Sans-doute les théories éducatives ont toujours existé mais avec internet, j’ai l’impression qu’elles fleurissent et se renforcent… Avec les blogs, avec les pages Face Book, avec les sites de professionnels, d’associations. Avec les forums …

Et à chacun de chercher à entrer dans une famille d’ éducation , dans un clan, à y adhérer, à s’en démarquer, à encenser ou critiquer…

Mais zut…

J’ai failli parfois être emportée par telle ou telle idéologie, tel ou tel discours, car je suis d’un naturel passionné, et je le regrette…

Mais finalement, je préfère la mesure. Je n’ai ni envie de critiquer tel courant, ni envie d’encenser tel autre. Je veux juste rester moi, ce que j’ai toujours été, moi, Caroline, avec ces enfants là, mes enfants, ni mieux ni moins bien que d’autres, ni moins doués ni plus doués, ni moins beaux ni plus beaux. Mais que j’aime infiniment et qui sont si précieux à mes yeux. Moi, cette maman ni bien ni mal, cette maman parmi d’autres. Cette femme parmi d’autres. Qui vit sa vie comme elle peut avec ce qu’elle a.

Je pourrais être enfermée dans cette identité qu’on veut souvent me donner : mère de famille nombreuse. Mais je n’aime pas cette étiquette car tout ce qui colle à ma peau me gratte et j’y suis allergique.

Le bon sens éducatif c’est connaître les grandes bases du développement de l’enfant sans vouloir que le sien y colle parfaitement. Sans être persuadé que c’est un génie s’il réussit des choses avant les autres, sans être inquiet que ce soit un handicapé s’il tarde à en développer d’autres.

Le bon sens éducatif, c’est connaitre les différentes méthodes pour endormir son enfant, le faire manger, le punir, lui apprendre des choses etc… Sans vouloir totalement appliquer une méthode… et savoir admettre quand elle a échoué.

Le bon sens éducatif c’est, malgré les théories de parentalité positive auxquelles on adhère, ne pas avoir peur de donner des consignes, ne pas s’ obliger de négocier tout le temps avec son enfant, surtout quand on n’a pas le temps, savoir dire « non c’est moi qui décide » et ne pas en culpabiliser car l’enfant devra obéir à des règles dès qu’il ira à l’école et n’aura pas le droit de négocier ces règles. Évitons qu’il tombe de haut quand il arrivera dans une collectivité. Mais il faut tout autant savoir repérer l’accessoire de l’essentiel et savoir lâcher-prise… Le bon sens éducatif, c’est remettre en question la façon dont on a été élevé sans tout critiquer et abandonner pour autant.

Le bon sens éducatif, c’est savoir s’adapter à son époque de bonne grace , et se rappeler que son enfant ne connaît que son époque et ne vous suivra pas spontanément en arrière. Mais c’est aussi savoir conserver les valeurs intemporelles qui nous semblent essentielles.

Le bon sens éducatif c’est conserver des valeurs et les transmettre mais ce n’est pas s’enfermer dans des principes. Savoir donc faire la distinction entre les deux. Un exemple : Une valeur importante, c’est de respecter et aimer les anciens. Un principe inutile c’est d’obliger les petits à les embrasser. Mieux vaut un enfant distant et heureux de voir ses arrières grands- parents (le contact physique viendra après) qu’un enfant poli mais indifférent.

Le bon sens éducatif, c’est ne jamais oublier qu’on est les premiers modèles de nos enfants. Interdire à son enfant de frapper quand on frappe soi-même son enfant, de dire des gros mots quand on en dit soi-même…de critiquer les autres quand on critique soi-même devant son enfant… N’a aucun sens pour les enfants…

Obliger son enfant à lire si on ne lit jamais, à manger des légumes si on n’en mange pas, à être souriant si on ne l’est pas soi-même etc… N’a aucun sens pour les enfants…

Le bon sens éducatif consiste à accepter son enfant comme il est, je dirais plutôt à le voir comme il est et à l’aimer comme il est. A accepter qu’il ne soit ni supérieur ni inférieur aux autres, mais parmi les autres et pourtant unique et précieux pour vous.

Le bon sens éducatif consiste à accepter que son enfant soit un individu à part entière, qui n’est pas là pour nous réparer ou nous valoriser, mais qui est pourtant là pour nous donner du bonheur et en prendre de nous.

Le bon sens éducatif, c’est ne pas mettre son enfant au centre du monde car il n’est pas le centre du monde… Et il ne le sera jamais… Et à ce propos, il faut accepter que son enfant soit aimé et éduqué aussi par d’autres personnes : aimé et éduqué par son père, par ses grands-parents, par sa nounou ou son éducatrice, ou sa maîtresse… Il faut faire confiance aux gens qui le prennent en charge et accepter leurs différences éducatives, tout en gardant un œil attentif sur son enfant. Cela nous permettra de bien accepter plus tard que l’enfant ait des amis chers et des amoureux-ses. Car l’enfant ne nous appartient pas, il est destiné à partir faire sa vie. Et à construire son bonheur avec différentes personnes

Le bon sens éducatif, c’est se garder une place pour soi-même dans sa vie, et pour son couple. Savoir être égocentrique parfois, savoir se reposer et ne pas culpabiliser car l’enfant doit sentir qu’on est épanoui pour s’épanouir.

Comment être heureux avec son enfant, même dans des moments délicats (adolescence, enfant difficile, handicapé, en conflit, différent, en échec etc..) ? : en aimant son enfant comme il est et pas comme on l’avait rêvé. En voyant l’enfant comme un autre et pas comme un prolongement de nous. Accueillons l’Autre dans notre enfant. Un enfant, c’est d’abord et avant tout une rencontre.

Le bon sens éducatif ne s’apprend pas comme je l’ai dit au début de cet article, il se vit… Certains parents l’ont, d’autres pas… et ils en souffrent. Dans ce contexte, ce post n’aura sans-doute servi à rien … Pourtant j’avais envie de l’écrire… Pour dire ce que je crois.

Publicité

7 réflexions au sujet de « Le bon sens éducatif »

  1. Très beau texte, que j’aurai adoré avoir écrit, mais que je me suis régalé à lire 😉

    Je crois que tu as tout dit. Le bon sens qui nous manque tant parfois. Connaître les grands principes, s’appuyer dessus, mais ne jamais oublier que le réel a ses raisons que la raison ignore parfois.
    La valeur de l’exemple est aussi essentielle. Aucune logique effectivement à expliquer qu’il est mal de taper si nous même nous permettons de le faire. Cependant, comme nous ne sommes pas parfait, et que les gestes brusques peuvent arriver, malgré toutes notre volonté, je trouve que savoir s’excuser et expliquer est précieux.
    Cela permet à l’enfant de comprendre que non, même maman n’avait pas droit de le repousser comme cela, qu’elle était énervée et fatiguée et qu’elle regrette son geste et que… maman n’est pas parfaite !

    Bref, merci pour ce texte ! (Est ce que cela t’embête que je le partage sur ma page FB ?)

    Aimé par 2 personnes

    1. Merci pour ce commentaire qui me fait bien plaisir et je suis très contente et flattée que tu le partage 🙂

      Je viens de débuter mon blog et serai très heureuse de découvrir le tien aussi. J’irai y faire un tour tout à l’heure !

      J’aime

      1. Avec plaisir 🙂 Cet article m’a vraiment touché au cœur, comme si tu mettais des mots sur une vague intuition 😀
        J’ai fait un lien également ves la page FB de ton blog. A très bientôt alors 😉

        Aimé par 1 personne

  2. Merci à Maman BCBG pour cette jolie découverte ! Un article qui devrait parler à beaucoup de mamans un peu perdues par tout ce que l’on peut lire à droite et à gauche ! Merci de remettre les choses à plat et dans leur contexte !

    Bonne journée
    Virginie

    Aimé par 1 personne

  3. Oh je plussoie Maman BCBG, cet article est une petite perle de… de bon sens c’est le mot. Cela décrit parfaitement mon ressenti et ce que je vis avec mon enfant. Les autres font comme ils veulent, comme ils peuvent, l’important c’est faire de son mieux. N’oublions pas que nous restons humains, nous adultes, et l’enfant qui découvre le monde. Nous ferons donc en fonction des jours, des humeurs, des impératifs et des aléas de la vie. On ne sera donc jamais parfait ! Ma fille, c’est une « fusion » de Papa Crapaud + moi, qui donne une toute autre personne, unique avec ses qualités et ses défauts.
    On aura beau dire que l’enfant ressemble beaucoup à l’un, puis plus à l’autre, ça ne changera rien au fait qu’il est lui-même.
    Merci pour cet article qui fait un bien fou !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire. Eh oui, l’enfant est unique, c’est ça qui est formidable dans un être humain… Personne d’autre n’a jamais été lui et ne sera jamais lui. Ca mérite bien de le protéger hein ?

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s